La mission de reconnaissance

Modérateurs: Avatar, Animateurs

Re: La mission de reconnaissance

Messagepar Avatar Korra » Ven 11 Jan 2013 01:57

-Ahahaha

*Korra rigole (Merci Captain Obvious !)*

-Je te fais pas venir pour une quelconque utilité. Je te fais monter parce que t'as l'air super sympa et que ça me gênerais que tu es des problèmes à cause de quelque chose de stupide.

*Elle hausse les épaules.*

-Je ne pense pas que tu arrives à m'agacer. A la rigueur, on pourra toujours se mettre à deux pour casser les pieds de Wyrd !

*Dit-elle, une pointe de malice dans les yeux.*
Image
Avatar de l’utilisateur
Avatar Korra
Avatar
 
Messages: 177
Inscription: Dim 30 Juin 2013 19:08

Re: La mission de reconnaissance

Messagepar Alice Zara » Ven 11 Jan 2013 22:19

Korra rit en entendant les mots de Zara.

- Je te fais pas venir pour une quelconque utilité, répondit-elle. Je te fais monter parce que t'as l'air super sympa et que ça me gênerais que tu ais des problèmes à cause de quelque chose de stupide.

Korra haussa les épaules.
Zara sourit, toute contente, et un peu gênée du compliment, qui lui faisait plaisir.

-Je ne pense pas que tu arrives à m'agacer. A la rigueur, on pourra toujours se mettre à deux pour casser les pieds de Wyrd ! acheva Korra avec malice.

- Ca devrait être dans mes cordes ! Embêter le protecteur de l'Avatar ? Ca demande un certain goût du risque, j'aime ça ! répondit Zara en riant.

Il était agréable de discuter ainsi après ces petites heures d'évènements insolites. La fille du Feu se surprit à apprécier ces quelques instants de calme. S'en étonna. Se demanda si quelque chose n'allait pas. Mais non. C'était juste un moment sympathique. Comme quoi...
Avatar de l’utilisateur
Alice Zara
Fils du Flood
 
Messages: 187
Inscription: Mer 3 Juil 2013 00:12

Re: La mission de reconnaissance

Messagepar Avatar Korra » Sam 12 Jan 2013 21:35

*L'espace d'un instant, l'atmosphère se détend grandement dans la pièce. Les gardes se regardent les uns les autres en silence. Ils n'interviennent pas dans la conversation et continue d'épier les faits et gestes de l'extérieur. Quand l'un d'eux s'exprime.*

-Il fait trop sombre, on ferait mieux d'aller nous reposer, il nous faut organiser des tours de garde.

*Deux hommes sont laissés au fenêtre pendant que les autres quittent leur poste et se mettent en place pour dormir et se restaurer. Korra ne fait pas trop attention à ce qui se passe autour.*

-Je ne suis pas sûr qu'il apprécie ... Mais je pense que ça devrait aller.

*Korra sursaute soudainement.*

-Mais j'y pense, tu n'as pas des amis ou de la famille à la Nation du Feu ? Ce ne serait pas trop soudain comme départ ?
Image
Avatar de l’utilisateur
Avatar Korra
Avatar
 
Messages: 177
Inscription: Dim 30 Juin 2013 19:08

Re: La mission de reconnaissance

Messagepar Alice Zara » Dim 13 Jan 2013 00:28

Zara perçut un mouvement près des fenêtres et constata que les agents en noir se séparaient et organisaient des tours de garde. Certains allaient se sustenter et se reposer, devenant plus humains. Ce relâchement dans l’atmosphère fut plutôt le bienvenu : la nuit était désormais totalement tombée, et aucune lumière ne venait éclairer le lieu, si ce n'étaient les éclairs fréquents qui rendaient de façon intermittente apparents les traits de chacun.
L'ambiance fantomatique était donc soudain un tantinet moins oppressante. Un tantinet seulement, parce que l'orage dehors grondait toujours, et que Zara n'oubliait rien des sensations qu'elle avait éprouvées dans la forêt.
Cependant, pour l'instant, elle était plutôt attentive à sa discussion avec Korra, qui disait :

-Je ne suis pas sûr qu'il apprécie ... Mais je pense que ça devrait aller.

Zara rit doucement.
Et songea que le voyage avait vraiment l'air sympa, présenté comme ça.
Des éclats de voix retentirent de la pièce où était retranché Hartman. Mince, le lieutenant ne devait s'amuser autant qu'elle.

- Mais j'y pense, fit Korra en sursautant. Tu n'as pas des amis ou de la famille à la Nation du Feu ? Ce ne serait pas trop soudain comme départ ?

Zara songea à ses parents, qui avaient accepté son départ avec beaucoup d'aisance. Son père et sa mère avaient passé leur vie à voyager, et à s'instruire au contact des autres. Ils étaient fiers que leur fille en fasse de même, et espéraient qu'elle apprendrait de ses expériences.
Ses amis... Baaah... Elle connaissait des gens à Hosho, avait été à l'école, tout ça. On pouvait dire qu'elle était sociable, et que oui, elle avait des amis. Pour autant... Ils la savaient imprévisible, ils la savaient têtue. Elle leur avait dit qu'elle partait en voyage. Loin d'Hosho. Sans doute certains s'inquiétaient-ils, oui. Mais pour autant, Zara ne s'en sentait pas responsable, ils savaient qui elle était. Elle leur enverrait sans doute une lettre, à l'occasion... peut-être..

- Mes parents étaient des voyageurs... Je leur ai dit que je partais en voyage à mon tour, et ils ont accepté ma décision avec plus de fierté, que d'inquiétude, je pense.. (elle sourit tendrement en songeant à ses géniteurs) Des amis... Eux aussi savaient que je partais. En fait, mon départ n'était pas tout à fait soudain, j'avais prévenu tout le monde. Ils se doutaient bien de toute façon que je ne passerais pas ma vie à Hosho. Je suis partie au hasard, sans destination au préalable, juste pour partir, en fait. Et vivre un peu plus.

Elle haussa les épaules, en souriant avec fatalité :

- Et voilà où je me retrouve ! Ils penseront encore, quand je le leur raconterais, je ne sais quand, qu'il s'agit de mon imagination !
Avatar de l’utilisateur
Alice Zara
Fils du Flood
 
Messages: 187
Inscription: Mer 3 Juil 2013 00:12

Re: La mission de reconnaissance

Messagepar Conseiller du Feu » Dim 13 Jan 2013 00:30

[spoiler]
Le conteur Blanc a écrit:*Pour le coup, c'est Wyrd qui reste interloqué.*

-Comment ?

*Il reste là, ébahi par la répartie du soldat.*

-Les affaires de la Nation du Feu ?

*Il se penche un peu vers le lieutenant. Kodo fait un pas en arrière et puis un autre... Wyrd était pas du genre violent, mais on sait jamais. Tiens, puis on va détourner le visage.*

Reste calme, ce n'est qu'un pauvre idiot qui ne sait pas de quoi il parle, ce n'est qu'un pauvre idiot qui ne sait pas de quoi il parle. Non c'est une bonne journée, on a réussi à ne pas avoir de perte, non ce serait un accident bête. Wyrd, écoute-toi, pense à un océan. Oui voilà, un bel et tranquille océan. UN BEAU JOUR DE TEMPÊTE ! DES GROSSES VAGUES DES ÉCLAIRS DES MONSTRES MARINS !

*Ok, Wyrd avait eu une longue et difficile journée, occupé à sauver un avatar un poil tête brûlé. Alors la fierté du petit petit petit petit fils du feu. Ça passait pas.

Il allait prendre pour tout le monde.*

-On est à la Nation du Feu peut-être ? Vous désirez peut-être que je vous relâche, vous, vos hommes, la petite dans la nature avec toutes les sales bestioles qui ont faillis vous étriper pendant que nous étions occupés à sauver vos tripes. Ah mais vous êtes peut-être pas au courant des ignominies qui sont occupés à crapahuter dehors ... Suis-je bête, vous étiez en train de dormir ! Nous ne sommes pas à la Nation du feu et vous n'avez aucune autorité Lieutenant. Moi, je parle au nom de l'avatar en personne. Et il est prévu que demain nous allions voir le Seigneur du feu. Dois-je détruire toute votre carrière, vous faire tomber dans le déshonneur pour m'avoir outrageusement manqué de respect ? Préférez-vous peut-être parler avec l'avatar ? Qui, malgré toutes ses qualités, ne brillent pas par sa patience. Alors ravalez votre fierté et cessez ce concours de bite bon sang ! On est dans la même équipe. Je me fous de ce que vous foutiez avec ces sortes de propulseurs et je ne suis pas là pour mettre des bâtons dans les roues de votre armée ou de votre nation tant que nous ne nuisez pas à l'équilibre du monde ou des peuples.


*Wyrd fixe le petit Lieutenant, l'écrasant de sa grande taille. Kodo avait translaté jusqu'à un coin de la pièce.*

-Sommes-nous bien clair Lieutenant ? Si oui, j'aimerais connaître tous les détails.
[/spoiler]

Lieutenant Hartman

*Hartman encaisse, il n'y a pas de meilleur mot pour le décrire. Et parce qu'il est un professionnel, en a déjà vu d'autres et surtout, était vraiment dans les vappes, il se contient. Mais il y a quand même la petite veine qui pulse au niveau de sa tempe, faut pas déconner.*

Je ne pense pas vous avoir manqué de respect en vous posant une simple question, monsieur le protecteur de l'avatar. Ou alors, votre notion du respect est très différente de la mienne. Tout comme votre notion de l'ingérence, car m'ordonner de considérer ma mission comme terminée et me menacer d'en parler à mon supérieur, excusez moi l'outrage, mais je ne vois pas comment appeler ça autrement. Et peut-être que vous parlez au nom de l'avatar, comme vous le dites, mais cela ne fait pas de vous l'avatar pour autant. En ce qui me concerne, les seuls ordres que j'ai à suivre sont ceux de mes supérieurs.

*Une petite seconde pour reprendre son souffle, et le voilà repartit*

Malgré tout, je vous remercie pour l'aide que vous nous avez apportés. Je ne suis pas un ingrat. Rien ne vous y obligeait, et je vous en suis reconnaissant. Quant à la jeune fille, les raisons de sa présence ne vous regardent absolument pas, qui que vous soyez. S'il s'agit bien des détails dont vous parliez ?

*Et oui, après tout, Wyrd vient de dire qu'il n'en avait rien à faire des "propulseurs", n'est-ce pas ?*
Avatar de l’utilisateur
Conseiller du Feu
Conteur
 
Messages: 1854
Inscription: Dim 30 Juin 2013 19:06

Re: La mission de reconnaissance

Messagepar Le Conteur Blanc » Lun 14 Jan 2013 21:00

*Wyrd soupire violemment en se frottant le visage.*

La peste soit les militaires !

*Il prend une nouvelle longue inspiration.*

-Très bien, j'ai reçu le message. Je ne suis pas l'avatar. Tout d'abord, veuillez m'excuser si vous considérez que j'ai outrepassé mes droits à votre égard et envers vos hommes. Ce n'en était pas mon intention. Mais il me semble que vous ne saisissez pas les enjeux de la situation.

*Il hausse les épaules.*

-Enfin. Avant que nous allions tous nous reposer. Je vais aller vous chercher l'avatar.

*Il fait volte-face et se dirige vers la porte.*
Avatar de l’utilisateur
Le Conteur Blanc
Conteur
 
Messages: 439
Inscription: Dim 30 Juin 2013 19:04

Re: La mission de reconnaissance

Messagepar Avatar Korra » Lun 14 Jan 2013 21:23

*Korra sourit à Alice et s'apprête à lui répondre quand soudain la porte s'ouvre.*

-Korra !


*Wyrd émerge de la pièce et ferme la porte.*

-Tu peux venir s'il te plait.

-J'arrive !


*Korra pose une main sur le genou d'Alice.*

-Je pense que ça va me prendre pas mal de temps, tu ferais mieux de dormir, on part aux aurores demain.

*Elle se lève et se dirige vers Wyrd.*

-Quel est la situation ici ?

-L'équipe a organisé des tours de garde et je m'entretenais avec Alice, la fille qui s'est infiltrée dans l'équipe des fils du feu.

-Très bien. Je suppose qu'elle t'a tout dit ?

-Oui pourquoi ? Un problème avec le lieutenant ?


*Wyrd expose alors le soucis à Korra, et cette dernière en profite pour lui apprendre aussi tout ce qu'elle apprit auprès d'Alice ainsi que sa volonté d'embarquer la jeune fille dans le Dragon de l'ouest et de la ramener au bercail. Wyrd ne s'oppose pas du tout au projet et lui explique qu'il a besoin de sommeil après toute cette journée. Évidemment, toute cette conversation se fait à voix basse pour éviter que quelques fouines n'épient leur conversation (Et je ne vise personne).*

-Je peux te laisser gérer ça ?

*Korra sourit et tapote l'épaule de Wyrd.*

-Va donc te reposer, je me suis effondrée une partie de la journée. Je ne me sens pas du tout fatiguée.

-Merci Korra.


*Wyrd s'écarte et va vers la pièce où il s'était retiré précédemment en faisant attention aux quelques corps des agents du Dragon blanc qui s'était déjà écroulé sous le poids de la fatigue.

Korra rentre dans la pièce. Elle avance dans l'obscurité avant d'invoquer une petite flamme de poing pour faire office de lumière.*

-Kodo ... Tu ferais mieux d'aller dormir.

-Tu es sûre ?

-Oui, va donc te reposer. Je vais tenir compagnie à notre invité.

-Très bien. Je vous laisse, au moindre soucis, n'hésite pas à venir me chercher, je me tiendrais prêt de la porte.

-Allez file te dis-je.


*L'agent, après s'être incliné devant Korra pour la remercier, se tourne vers le lieutenant pour le saluer poliment avant de quitter la pièce. Korra s'approche de l'officier avec un grand sourire.*

-Promis, j'essaierai d'être brève afin que vous puissiez aller vous reposer aussi ! Donc euh ... Moi c'est Korra, l'avatar. Je ne suis pas aussi ... Je dirais, rigide que Maitre Hielo. Cependant il y a des choses qui me chiffonne dans l'opération que vous avez mené aujourd'hui. Et il est prévu que j'aille m'en entretenir avec le Seigneur du Feu et peut-être le chef de la brigade technologique.

*Oui, car des machins qui volent dans le ciel, c'est forcément ces couillons de la brigade technologique. Hé oui, l'avatar n'était pas stupide et malgré son court séjour avec la Nation du Feu était plutôt au fait de comment ça marchait là bas.*

-Que les choses soient claires. Je me fiche de ce vos jouets et de vos manigances. Ce qui me dérange c'est votre présence en ces terres. L'ancienne ile blanche ne fait pas du tout parti de votre juridiction et enquêter sur le faisceau de lumière n'est pas votre rôle non plus. C'est bien trop dangereux !

*Elle marque une petite pause.*

-Cette île n'était même pas censée être là à la base ... Personne n'est jamais revenu de cet endroit et la petite escapade de la journée m'a permis de comprendre pourquoi. Il y a des forces qui se jouent ici et qui dépasse largement la compréhension humaine. Quand Maitre Hielo vous explique que demain vous serais raccompagné à la Nation du Feu. Ce n'est pas de l'ingérence, c'est simplement que vous laisser là à votre sort serait vous promettre à une mort certaine.


*Elle pose une main sur son thorax.*

-Je suis l'avatar. Mon rôle m'interdit de vous laisser ici et le dragon blanc agît à travers moi. J'ai mené l'enquête sur ces terres et j'ai prévu de prévenir chaque chef de nation de mes observations et de ce qui s'impose à l'avenir.

*Une bien belle façon de dire que de toute façon, le lieutenant il est gentil, mais il est pas tellement le choix. Bon il faut reconnaitre que fait rare. Korra avait fait preuve de bien plus de diplomatie que Wyrd. Est ce que le lieutenant écoutera la voix de la raison. Ou le surplus de diplomatie de Korra va-t-il s'effondrer comme un château de carte.*

-Donc hormis tester vos jouets, vous n'étiez là que pour inspecter les restes de l'ile ? Ou il y a quelque chose dont je devrais être mise au courant ?
Image
Avatar de l’utilisateur
Avatar Korra
Avatar
 
Messages: 177
Inscription: Dim 30 Juin 2013 19:08

Re: La mission de reconnaissance

Messagepar Alice Zara » Mar 15 Jan 2013 00:17

Korra s'apprêta à lui répondre, mais le dénommé Wyrd Hielo sortit de la pièce attenante et l'appela.
L'Avatar posa une main sur son genou et lui dit :

- Je pense que ça va me prendre pas mal de temps, tu ferais mieux de dormir, on part aux aurores demain.

Puis elle s'éloigna, et Zara se désintéressa de leur conversation rapidement. Ils parlaient de toute façon trop bas pour qu'elle entende quoi que ce soit. Elle haussa les épaules. Posa sa tête sur ses genoux. Bailla.
Réfléchit à tout ce qu'elle avait appris, en s'emmitouflant dans sa couverture.
Son cerveau en tira ce qui l'avait le plus marqué : un détail par ci, un autre par là. Quelle remarque, quel trait de caractère. Quel petit geste d’untel. Quel regard d'un autre.
Elle mémorisa tout ça, dans un petit coin de sa tête, faute de lumière pour l'écrire.
Zara retourna s'asseoir dans un fauteuil, dénoua ses nattes, puis se roula dans la couverture et posa sa tête sur un accoudoir, ses jambes repliées contre elle.
L'orage grondait toujours dehors, et le tonnerre l'éblouissait à travers ses paupières. Un des agents en noir ronflait, un autre marmonnait d'incompréhensibles choses.
Le sommeil tarda à la gagner, mais la jeune fille du Feu s'assoupit finalement. Elle allait laisser le monde tranquille pendant quelques heures, et reprendre du service demain, toujours en forme.
En attendant, la voilà plongée dans un monde de songes, peuplé d'aventures épiques et d'univers fantastiques.
Avatar de l’utilisateur
Alice Zara
Fils du Flood
 
Messages: 187
Inscription: Mer 3 Juil 2013 00:12

Re: La mission de reconnaissance

Messagepar Conseiller du Feu » Sam 26 Jan 2013 16:54

Lieutenant Hartman

*Hartman est toujours sur les nerfs, mais il le montre sans doute un peu moins. Après tout, l'avatar, que tu crois au coté spirituel machin ou pas, ça reste quand même un putain de bourrin. Et surtout la jeune fille en face de lui, s'il faut en croire les rumeurs. C'est aussi un peu impressionnant, il faut bien le dire, mais bon, ça...*

Nous étions là pour la même raison que vous, je suppose. Un grand pilier de lumière qui illumine la nuit comme en plein jour, aucune information quelle qu'elle soit sur le possible danger que cela pourrait représenter... Comment pouviez-vous imaginer que nous resterions les bras croisés ?

*Et là, le Lieutenant se permet un petit sourire, pour détendre l'atmosphère.*

Même si je dois bien vous avouer que personnellement, je n'attendais qu'une excuse comme celle-ci pour essayer ces petites merveilles...

*Puis il redevient sérieux.*

Par contre, il est hors de question que nous laissions tout notre matériel en arrière, danger ou pas. Notre navire nous attends à la limite de la zone dangereuse, vous n'aurez qu'à nous y déposer si vous y tenez vraiment.
Avatar de l’utilisateur
Conseiller du Feu
Conteur
 
Messages: 1854
Inscription: Dim 30 Juin 2013 19:06

Re: La mission de reconnaissance

Messagepar Micky » Dim 27 Jan 2013 17:22

Ainsi c'est un départ.


* Finit les conversations murmurantes, finit l'indolence de leur rencontres.
Draven était debout, immobile, devant son siège. Il avait suivit dans un demi sommeil les bribes d'informations de la conversation des deux jeunes femmes. L'avatar était la, il avait entrouvert ses yeux pour l'observer quelques minutes.

Puissance, maitrise. Malgré sa jeunesse relative, elle se distinguait parce qu'on pouvait lire en elle, dans ses gestes et ses paroles. C'était... une forme au delà de la maitrise, juste intuitive, qui forçait le respect de ceux qui savaient lire en plus de voir. Rien de ce qui ne s'était passé ici ne le concernait. Encore que l'état d'Hartmann, et les retombées que l'échec de la mission pourraient avoir sur sa re-nationalisation.

Dans les mots d'Alice, il avait reconnu plus qu'il n'aurait voulu l'avouer ce sentiment d'être trimbalé par les événements, d’échapper le contrôle a son propre destin. C'était a cette fin qu'il avait défié ouvertement la Nation du Feu. Mais il était la, en territoire hostile, chaperonné par les fils de l'océan, en présence de personnage extraordinaires. Un aspect qui ne lui avait pas manqué.

Il sentit rapidement les regards des sentinelles pesées sur lui. Il n'était pas bon d'être couverts de tatouages de la sorte, surtout quand ils indiquait sa détention. D'un pas qui se voulait souple malgré l'état, il alla s'enquérir auprès d'eux d'une nouvelle tunique.

Quelques minutes plus tard, après avoir gouté le silence relatif, clairsemé par les éclats de lumière de la colère du ciel, il enfila la veste qu'on lui tendit. Bizarrement, il ne faisait pas froid ici, tout était ouaté. Un havre de paix dans un des coins des plus hostiles qu'il soit.

Sur le retour vers son siège, il tenta par quelques mouvements d'entrainements de dissiper les courbatures qu'il ressentait. D'un œil il avisa le fauteuil prés d'Alice, puis la porte par laquelle filtrait encore un raie de lumière.

Il s’arrangea comme il put. Recoiffa d'une main ses cheveux mi-longs qui retombaient de chaque cotés de son visage. Avec sa barbe de quelques jours, seuls ses yeux gris contrastaient avec l'aspect dur de son visage que la fatigue y avait implanté. Draven frappa a la porte doucement, et s'annonça dés qu'on s'enquérit de la raison pour laquelle il voulait qu'on lui ouvre.*


Ici Draven Nox, Je souhaite m'entretenir avec mon supérieur, le Lieutenant Hartmann si c'est possible.


*Alice s'en irait, les deux autres, il n'en savait rien, mais plutôt que dormir, il aurait aimé lui aussi avoir quelques réponses. De ceux qui détestaient rester dans le vague, le jeune guerrier avait toujours, dans sa fuite comme dans sa peine, mit la priorité a couvrir ses arrières, et dans le monde dans lequel il frayait a nouveau, savoir c'était pouvoir. *
Micky
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers Voyages

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité