20.000 Milles lieux sous les mers

Modérateurs: Avatar, Animateurs

20.000 Milles lieux sous les mers

Messagepar Le Tribun » Mer 27 Juin 2012 03:59

Organisateur : L'animation
Type de voyage : Sous-marin

Lieu de départ : Republic City
Lieu d'arrivée : Ruines sous-marines de l'ile blanche
Durée du voyage (facultatif) : Petit expédition bien sympathique

Participants au voyage : Pleins tout pleins ...

Informations complémentaires : Vous verrez bien

Contexte RP : De même bandes de mécréants.
Avatar de l’utilisateur
Le Tribun
Conteur
 
Messages: 1866
Inscription: Dim 30 Juin 2013 19:05

Re: 20.000 Milles lieux sous les mers

Messagepar Le Tribun » Mer 27 Juin 2012 03:59

*C'est humide ... Les lumières vertes donnent à la pièce une allure surnaturelle, pourtant les deux hommes devant le bureau sont plus que concentré, à l'intérieur de la petite pièce, plusieurs personnes qui s'activent.*

-D'après les plans nous y sommes bientôt.


*Le monde continue de s'affairer autour des deux hommes, le premier est penché sur les plans et travaille sur un trajet négociable ... Le second porte un simple costume et a les cheveux plaqués en arrière.*

-J'espère que vous savez ce que vous faites.

-Rassurez-vous mon ami ! Les fonds versés par vos supérieurs rapporteront le triple ... Que dis-je ... Le quintuple !

-Mes supérieurs comme vous dîtes ne semblent pas partager votre enthousiasme et ils s'inquiètent. Nous avons engagé parmi les meilleurs maitres de l'eau venant des Poles... Et ça coûte cher la main d'oeuvre étrangère... Même pour nous.

-Rassurez-vous ! Vous rentrerez dans vos frais ! Je suis si heureux que la Tribune est sponsorisé mon voyage.

-Trêve de bavardage, dans combien de temps vous estimez notre arrivée ?

-Nous avons suffisamment de réserves en oxygène pour refaire surface avant la nuit. Une fois dans les ruines, nous aurons deux à trois heures d'exploration avant de faire le chemin de retour.


*L'homme se redresse et s'étire douloureusement avant de se tourner vers son interlocuteur.*

-C'est une vraie merveille ces sous-marins récemment crées par nos industries ! Quel bonheur que leur première utilisation soit pour l'avancée de la recherche et non pas pour aller couler nos voisins !


*L'autre homme se contente de sourire de manière relativement désabusée.*

-Vous comprendrez l'utilité de rentabiliser l'expédition...

*Le scientifique se contente de rire au nez de l'incrédulité de son garde du corps et il se penche à nouveau sur ses plans. *

-Je vais aller me reposer, pensez à me réveiller quand nous serons arrivé.

-Faites, faites ...


*Et c'est ainsi que le sous-marin continue sa progression sous l'eau, dans une zone depuis longtemps abandonné par les navires ... Une zone abandonnée où ceux qui y vont, ne revienne jamais ...

Là où l'ile blanche avait coulée.

Le navire continua sa route au travers de l'enfer bleu des fonds océaniques à la recherche des ruines de ce qui fut pendant si longtemps, le berceau de l'équilibre mondial et de l'avatar. Depuis le mystérieux cataclysme qui a provoqué la perte de l'ile, de nombreux mythes et fantasmes étaient nés. De nombreuses expéditions étaient partis, mais rare étaient ceux qui en revenaient. La zone était réputée comme étant extrêmement dangereuses, certains marins un peu avinés vous diront que c'est l'oeuvre des esprits, mécontents de ce qui est arrivé à l'ile.

Passer sous l'eau était une grande idée, d'autant que seul Republic City avait su dévellopper des sous-marins digne de ce nom. Autant en profiter. Pour les scientifiques de la grande ville, trouver les réponses sur l'ile blanche était comme trouver des réponses sur leurs origines. Après tout, c'est la disparition de l'ile blanche qui amena l'avatar Aang a crée la grande ville de Republic City.*

-Professeur ! Les Sonars ont détectés des bâtiments !

-Prodigieux ! Allez donc réveiller Monsieur Atto !

-Bien professeur !


*Très rapidement les ordres furent donnés, et les membres de l'équipe d'exploration se préparèrent. De nombreux maitres de l'eau des poles furent recrutés pour l'occasion. Il était assez aisée d'aller aux ruines en sous-marins, il était moins aisée de les traverser à pied, d'où l'utilité de plusieurs maitres de l'eau n'est ce pas ?
Ainsi le professeur et 3 autres chercheurs, Monsieur Atto et 3 gardes du corps ainsi qu'une bonne dizaine de maitres de l'eau étaient sur le pas de tir.*

-Vous vous rendez compte ? Nous flottons au-dessus d'une ville entière ! Nous allons explorer un des grands batiment de l'ile !

-Hourra !

-Vous avez raison de cacher votre joie c'est un jour historique !


*Le professeur se tourne vers les maitres de l'eau qui se mettent à l’œuvre, le but étant d'écarter toute eau autour du sas.*

-C'est bon ! Vous pouvez y aller !

-Ouverture du sas messieurs-dames !


*Un des agents de sécurité ouvrit le sas, tout allait bien, on déplia un échelle pour descendre pendant que les maitres de l'eau continuaient de former un tunnel aquatique suffisamment large pour que tout le groupe puissent avancer.
Tout le monde posa un pied à terre, ils étaient dans ce qui devait être, il y a très longtemps, un jardin. Entouré de diverses murailles. Les algues avaient depuis longtemps remplacés toute forme de gazons ou même mauvaises herbes ... Les hommes avaient cédés leur places aux créatures marines.*

-J'espère qu'on ne croisera pas d'Unagi, parce que sinon, on est mal.

-Vous êtes vraiment négatif ! Il n y a aucun monstre marin dans cette région, la zone est quasi-morte depuis le Cataclysme....

-De plus les Unagi sont reclus dans la région de l'ile de Kyoshi, au sud du Royaume de la Terre.

-Elle existe encore cette bourgade ? oh oh oh oh !


*Le groupe continue d'avancer dans ce qui était avant un jardin, aussi étonnant que cela puissent paraitre, autour d'eux, ils trouvent ce que l'un des scientifiques interprétera comme étant des restes humains. Le chef de l'expédition déclarant alors d'un air sombre.*

-Alors les légendes étaient vrais ... L'ile était toujours peuplée lors du Cataclysme... Que c'est triste...

- Les esprits peuvent avoir si peu de considération par moment.

-Laissez donc les esprits en dehors de tout ça... Ils n'y sont pour rien ! Tout ceci est le fait des caprices de la météo... Peste que les hommes des Tribus peuvent être superstitieux ! Encore à vénérer deux poissons qui barbotent dans un bassin ...


*Plusieurs... Non la totalité des maitres de l'eau en présence furent outrés par les déclarations de Monsieur Atto. Le chef de l'expédition eut bien à coeur de calmer les ardeurs afin de reprendre l'expédition dans les conditions les plus adéquates.*

-S'il vous plait messieurs ... Tentons de garder notre calme !

-Nous sommes calme, mais il serait appréciable que le citadin montre un peu plus de respect envers les coutumes de notre peuple.

-Monsieur Atto ?

-Rho ! Qu'ils sont susceptibles ces phoques ! Très bien ! J'éviterais les blagues à bases de panures concernant vos soi-disant esprits !

-Je pense qu'on devra s'en contenter n'est ce pas ?


*Et le groupe reprit sa route, en traversant les jardins ... Une porte en métal rouillé défoncé... Au dessus une inscription, malheureusement effacée par le temps et l'érosion.*

-Ah quel dommage !

-Que les maitres de l'eau justifient leur salaires et prennent les devants pour rentrer dans le bâtiment ... Toi, tu maitrises la terre c'est ça ?

-Oui Patron !

-Très bien va avec eux, tu seras plus utile que moi ...


*Deux maitres de l'eau et le garde du corps maitrisant la terre se déplacent donc vers la porte.*

-Oh mais !

-Incroyable !


-Hé vous autres ! Venez voir !


*Les autres accourent et ... L'impensable venait de se produire. Au devant de la porte, on pouvait voir des escaliers montant vers une zone épargné par les eaux. Une zone parfaitement sèche. Le professeur en mouillait presque dans son pantalon, il trépignait d'impatience, presque à courir pour monter les escaliers, mais ses ardeurs furent freinés par son garde du corps.*

-Minute papillon, je vais y aller avec mes hommes pour vérifier si la voie est sûre.


*Les maitres de l'eau ouvrirent la voie jusqu'au trou d'air et les gardes, équipés de masque à gaz, inspectèrent rapidement les lieux.*

-La voie est libre ! Vous pouvez venir !

*Et les voilà dans un couloir , jonchés de cadavres en tout genre et avec des murs comportant diverses gravures, les scientifiques courraient partout et s'affairaient à leur travail pendant que les gardes du corps surveillaient de loin. Atto sortit même une clope qu'il alluma avec un peu de maitrise du feu, il fumait tranquillement, les pieds barbotant dans l'eau.*

-J'aime pas cette affaire patron ...

-Moi non plus ... Je me fais chier.

*Les maitres de l'eau, restaient dans leur coins, parfaitement ébahis par l'expérience qu'ils étaient en train de vivre. Chacun des groupes étaient parfaitement isolés et vaquaient à ses occupations.*

-On va laisser les grosses têtes faire leur recherches et après on regardera ce qu'il y a d'intéressant à voir avec certains fils de l'eau... Je suis sur qu'il doit y avoir d'autres endroits sympathique à visiter ... Avec un peu de matériel...

-Héhé, bien dit patron !

-Vous pensez qu'ils se doutent de quelque chose ?

-Penses-tu ! Ils sont tellement perchés avec leur recherche du passé ... Ils en oublient les fondamentaux ... Maintenant vos gueules les mouettes, je voudrais pas que le plan tombe à l'eau à cause de vos langues bien pendues.

-Bien patron ...

-Et surveillez qu'ils aillent pas trop loins non plus ... Pas envie de leur courir après toute la soirée ...


Pire que des gamins ces scientifiques ...

*Après une petite heure de recherches assidues. Le Professeur revint vers ses gardes du corps.*

-Monsieur Atto ! Vous n'en reviendrez pas !

-Oh je sens que si, mais allez-y tentez de m'éblouir...

-Nous sommes dans l'ancien grand temple de l'ile blanche !

-Merveilleux...

-Non mais laissez moi finir... On a trouvé des choses vraiment intéressantes, la plupart des inscriptions parlent de divers esprits, car comme vous devez sans doute le savoir, le grand temple de l'ile blanche avait vocation à honorer tous les types d'esprits existants. Il était le centre spirituel du monde.


Hé ben, on devait sacrément se faire chier à l'époque... Déjà qu'ils avaient pas la radio...

-On a pu établir grâce aux restes de vêtements, que la plupart des hommes sont donc des hommes de foi ... Mais certains, sont des soldats.

-Des soldats ?

-Oui ! A l'époque, l'ile blanche avait su constituer, un peu comme le Daï Li du Royaume de la Terre une équipe d'élite composé de maitres des éléments de toute les nations, on les appelait, les agents blancs.

-Ah ... Et alors ?

-Et alors à l'étude de leur squelette, bigrement bien conservé depuis le temps qu'ils sont là ... Les morts sont de causes violentes...

-Aha ... Dis donc la flèche, tu t'es pas dis que ce serait peut être parce que l'ile était en train de sombrer, et que ces bons samaritains tentaient de faire leur boulot...

-... Pas bête, pas bête... Sauf que certains soldats sont mort l'arme à la main, j'ai même vu certaines tuniques brûlées ... C'est vous le maitre du feu ... Venez voir !


*Réellement intrigué, Atto sort de sa pause et rejoint le scientifique au bout d'un petit couloir.*

-Mmh ... Je peux regarder de plus près ?

-Faites, j'ai fais tous les prélèvement sur celui là ...


*Atto se penche et inspecte d'un peu plus près.*

-Effectivement, celui là a été tué par le feu...

-Et sans installation électrique comme aujourd'hui et surtout dans un batiment en pierre comme celui-ci, aucune raison de voir un incendie se déclencher n'est ce pas ...

-Oui, ces hommes se battaient... Un maitre du feu, non. Un maitre de la foudre. Ce type a été tué par un éclair ... Ces gars sont des agents d'élites vous m'avez dit ?

-Oui pourquoi ?

-Je sais pas qui a attaqué, ni combien ils étaient, mais ces gars se sont prit une branlée. Le jour du cataclysme.


*Bon ok, là le mec était carrément accroché.*

-Vous pensez que ceux qui ont attaqués ont déclenchés le cataclysme ?

-Foutaises ! Personne ne peut déclencher un cataclysme qui peut faire couler une ile, même Republic City n'en a pas encore les moyens ...


-Et les esprits ?

-Alors là non, si vous aussi vous vous y mettez ... Je vais me fâcher ! Les esprits ont depuis longtemps quitter ce monde ! Que ces bouseux des Tribus de l'eau nous cassent les pieds avec leurs vieilles superstitions passe encore ... Mais un esprit cartésien tel que le votre ...

-Les esprits sont toujours parmi nous ... C'est indéniable. Il est navrant que votre esprit soit si fermé. Enfin ... Le couloir continue par là.

-Je viens avec vous... Les gars, je vous laisse avec les fils de l'eau et les collègues, je pars avec le professeur un peu plus loin dans le couloir ...

-Ok patron !

-Les amis, je vous laisse terminer ici, il faudrait pas tarder à décoller, je termine juste d'explorer ce couloir avec Monsieur Atto et il nous faudra rentrer !


*Les deux hommes se mirent alors en marche... Dans le couloir, le professeur ne cachait pas sa joie.*

-Les Tribuns vont êtres abasourdis par notre découverte ! C'est sur, ils vont financer la prochaine expédition ! Nous avons découvert tant de choses ... Certes le mystère sur le Cataclysme reste entier, mais tout de même ! Il nous faut découvrir par qui et pourquoi l'ile blanche a été attaquée le jour du Cataclysme !

*Les hommes arrivèrent devant une grande porte close.*

-Zut c'est fermé...

-Alors professeur ? Une porte vous arrête ?


*Un brin moqueur, Atto s'approche de la porte, bien décidée à l'ouvrir à la force de ses poings. inquiet, le professeur lui implore de s'arrêter.*

-Je ne ferais pas ça si j'étais vous ! On ne sait pas si la structure peut tenir, c'est déjà un miracle que la zone ne soit pas inondé !

-Aha ! Vous avez peur Professeur ? Qui sait ce qui se cache derrière cette porte !


Une relique ?

Un trésor ?

-Non Atto ! Ne nous faites pas tuer bon sang !

*L'homme n'en a que faire des appels du pied du scientifique et force ... Mais il n'a pas à forcer beaucoup ... La porte s'ouvre d'elle-même et une lueur bleutée venant d'outre-tombe illumine le couloir alors que le Professeur se remettait de ses émotions.*

-Bon... Sang.

-Ah ouais ... Mais carrément !


*Devant eux, une énorme boule de glace scintillant d'un bleu immaculée.*

-De la glace qui brille... C'était funky à l'époque ...

-Quelle est cette sorcellerie ...

-C'est de la maitrise des éléments, atterrit papi, ça existe depuis le premier Avatar, tu sais la maitrise des éléments.


*Le scientifique pointe alors du doigt, il tremblait de tout son être, ce qu'il venait de découvrir était prodigieux ... Et terrifiant. Il était terrifié.*

-Quelle est cette chose ... Pourquoi elle brille, qui a-t-il à l'intérieur ...

-Hé bien ça on va le découvrir ...

-Non !


*Alors qu'Atto s'approche ce dernier sursaute à l'appel du scientifique. En effet, comme pour réagir, la glace émettait de puissants éclairs. Des bruits de pas résonne.*

Des éclairs ? C'est quoi ce bordel ?

-Qu'est ce qu'il se passe ? J'ai entendu du bruit ? Je viens ... Oh ... La ... Vache.

*Le scientifique, craignant ce qu'il venait de découvrir, se tourne vers le maitre de la terre.*

-Il faut partir ! Ce qu'on vient de découvrir ... C'est trop dangereux ! Il nous faut revenir plus tard ... Ou ne jamais revenir !

-Vous déconnez j'espère ?! Avec les fonds investis, vous voulez vous barrer maintenant !

-Vous n'avez donc rien vu ... Il y a quelque chose à l'intérieure... Cette glace brillante... Ces éclairs ! Bon sang, mais où avait vu des éclairs qui se baladaient sur de la glace !

-Mais j'espère bien qu'il y a quelque chose d'intéressant à l'intérieur mon petit pote ! Si vous pensez qu'on va se contenter d'une possible altercation dans le temple pour financer une quelconque autre expédition ! Vous vous mettez le doigt dans l'oeil ! Il faut rentabiliser VRAIMENT les fonds investis. Avec du cash, de l'or, n'importe quoi ! Tant que ça a de la valeur !

-Mais ... Qu'est ce que vous racontez comme sottises ?! Vous ne voyez pas que ceci est l'oeuvre d'un esprit ?!

-MAIS ESPRIT MON CUL ! Tu vois rien que c'est de la glace avec des éclairs ! Le Kraken veut de la rentabilité !

-Le ... Vous êtes ...

-Hé merde, voilà que je parle trop à cause de cet abruti ... Merde ! Ah BRAVO LA DISCRÉTION !

-Vous m'avez trompé !

-La ferme ! T'as eu ton expédition et tes découvertes ... Nous on veut retour sur investissement, alors ferme-là et les chevautruches seront bien gardés nom d'une pipe ! Toi, Occupe-toi de cet abruti, fous lui masque sur la tronche et assomme-le, on aura qu'à dire qu'il a inhalé des gaz toxiques ...

-Qu'est ce que vous allez faire de moi ?! MONSTRE !

-Crois-moi, tu veux pas savoir ...

*L'homme de main lui enfile le masque contre son gré après l'avoir un peu passé à tabac pour qu'il se tienne tranquille. Heureusement pour lui le scientifique était trop peureux pour se défendre convenablement.*

-Merde ce crétin est en train de rameuter tout le monde, accélère-un peu, je me vois mal affronter notre sortie de secours ... Et puis j'ai besoin de me concentrer ...

-Bien patron !


*Le chef se concentre, il respire doucement. Et commence à rire.*

Héhé, je vais t'en montrer des éclairs.

*Et alors que le reste de la belle compagnie arrive, Atto lance un puissant éclair sur la glace qui cède sous la puissance du choc, ça implose et dans le même temps une sorte de purée de pois se dégage violemment ... Toute la lumière a disparu... Il fait noir, il fait sombre ...

Le Professeur revient à lui. Il se relève avec difficulté.*

Aïe ... J'ai mal à la tête ... Argh ! Je saigne ... Ils ont du m'assomer ... Où suis-je ? Pourquoi je porte un masque ... Ah oui c'est vrai ... Je suis dans la cale du bateau... Ah non, il y a un corps à coté de moi ... Mais !


*Tout revient en tête du professeur... L'éclair, l'implosion ... Il était en plein dans le gaz... Il se relève avec difficulté. Ses yeux s'habituent à l'obscurité. Tout le monde autour de lui. Étalé au sol. Le scientifique prend garde à s'enquérir de leurs états. Ils étaient tous morts.*

Non ! Comment est-ce possible ...

*Mais la réalité s'impose d'elle-même ... Le gaz contenu dans la glace ... Il les avait pourtant prévenu, était-ce ça qu'il percevait dans la glace, il ne lui semblait pas pourtant ... Qu'allait-il faire ? Bon sang ! Ils étaient tous morts ! Comment allait-il rejoindre le Sous-marin ? Allaient-ils l'attendre ou partir en le décrétant comme mort ? Enverraient-ils des secours ? Allait-il mourir de faim et de soif ici, protégé faiblement par un masque ... Il se sentait faiblir ... Le gaz toxique commençait à faire effet. Peut être qu'il ne vivrait pas assez longtemps finalement.

Une lueur rouge retient son attention.

Il s'approche, c'est dans la glace, enfin c'était à l'intérieur de la coque vide de glace ... Il s'approche.*

Qui est ... Cet homme ?

*Un homme fiché sur une dalle de pierre, les pieds et les mains liés par des lierres.*

Des lierres ? Ici ?

*Il s'approche encore, l'origine de la lumière, une rose rouge, planté en plein coeur de l'homme. Il semblait vieux, mais il respirait encore, sa tenue était en lambeaux, il aurait été difficile d'en discerner l'origine ... Des murmures se font entendre. L'homme s'approche encore

[spoiler]Avouez que là vous hurlez: "PUTAIN MAIS NON NE RETIRE PAS LA ROSE PAUVRE CON !"[/spoiler]

Il tente d'observer l'homme sous toutes ces coutures ... Mais son raisonnement défaillit, le gaz aura bientôt raison de sa raison (Aha, il est tard merde).*

Il respire... Comment se fait-il qu'il ait pu survivre pendant 200 ans ? Les esprits ? La Rose ...

*L'homme approche sa main, hésite et la recule.*

Il faut que je sache !


*Il saisit la rose ...

...

...

Les lianes se flétrissent, l'homme tombe à terre et saisit la tête du professeur et lui brise le cou net.
Une main fébrile tapote la ceinture du vêtement en haillon et dégaine une épée rouillée. Un sourire jaune s'étend alors que la silhouette rachitique observe son petit jouet.

La silhouette se coupe les cheveux blancs, ces derniers s'assombrissent alors qu'un voile noir envahit alors la silhouette la recouvrant d'une tenue à capuche camouflant le tout, hormis un oeil rouge brillant dans les ténèbres.

Plus personne n'entendit parler de l’expédition envoyée dans les fonds marins proches de l'ile blanche...

Certains disent qu'elle fut réduites en poussière ...

Quoiqu'il en soit, tout le monde se souviendra de cette nuit, où un rayon lumineux prodigieux fendit les mers à l'exact centre du tourbillon des océans, pointant vers le ciel infini... *
Avatar de l’utilisateur
Le Tribun
Conteur
 
Messages: 1866
Inscription: Dim 30 Juin 2013 19:05

Re: 20.000 Milles lieux sous les mers

Messagepar Ryo Yanagawa » Mer 27 Juin 2012 04:03

-Nom de dieu de putain de bordel de merde de saloperie de connard d'enculé de ta mère ...

*Les bras au ciel.*


JE SUIS LIBRE


Et j'aime lambert Wilson
Avatar de l’utilisateur
Ryo Yanagawa
Esprit du Chaos
 
Messages: 64
Inscription: Dim 30 Juin 2013 19:10


Retourner vers Voyages

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités