le Palais de l'Eau

Modérateurs: Avatar, Animateurs

le Palais de l'Eau

Messagepar Ermite des vagues » Ven 1 Juin 2012 00:22

Le palais de l'Eau


Le palais de l'Eau, situé au sommet de la cité du Pôle Nord, en est le point culminant, et celui qui domine tout. Il s'agit d'une grande et haute structure de forme légèrement pyramidale, entourée d'un lac artificiel, dont l'eau est si claire et si limpide, qu'on croirait tout simplement voir là un miroir. Si l'on regarde vers le sommet de ce bâtiment, l'on voit le symbole des Tribus qui y trône fièrement.

Un large escalier, partant de la grande place, permet d'accéder au palais. Le bâtiment en lui même est unique en son genre : posée sur quatre immenses défenses en ivoire appartenant à un animal aujourd'hui disparu, et des colonnes de glace, une esplanade rectangulaire marque la fin de l'escalier y menant, et une porte majestueuse nous guide vers l'entrée, toujours gardée par l'élite des guerriers du Nord. Les maîtres de l'eau avaient réussi là un véritable chef d’œuvre architectural.

Image


A l'intérieur, le génie des constructeurs se voit à nouveau, les murs sont décorés de fins motifs, et des colonnes finement travaillées soutiennent le plafond. A droite de l'entrée, et du grand escalier menant aux étages supérieurs, une large porte mène à la salle principale du palais. Une immense peau tannée recouvre une partie du sol dallé. Elle est entourée de quatre colonnes totems, représentant loups, poissons et ours.

Image


Au fond de la salle, point de trône, mais une estrade où siège le Chef du Pôle Nord, souvent accompagné de ses enfants, et du Conseil. Derrière eux, de l'eau coule telle une cascade, rendant la pièce un peu irréelle. C'est ici donc que le Chef du Pôle Nord écoute les doléances et requêtes de son peuple, et où il y fait des annonces.

Image


A gauche de l'entrée, une autre porte, celle là moins majestueuse que sa jumelle mène à ce qui était anciennement la salle du Conseil, mais qui au fil des ans est devenu la bibliothèque, ouverte au public. Elle contient de nombreux ouvrages, dont les archives du Pôle Nord.

Une autre porte est à peine visible, il s'agit en fait des cuisines, où le personnel s'active derrière les fourneaux. Au palais, point de grande salle de réception ou de bal, la place centrale remplissant sans mal ces offices. Mais en cas de dîner plus privé, ou d'invités ne voulant pas être mêlés à la foule, il existe une petite salle de réception. Et c'est là d'ailleurs que le chef et sa famille prennent leur repas quotidiennement.


La salle du Conseil et le Conseil

Désormais, pour accéder à la salle du Conseil, il faut monter jusqu'au premier étage, partagé entre de petits bureau, et une salle assez grande pour recevoir le Conseil en son entier. Les séances, hebdomadaires, sauf circonstances exceptionnelles, y sont privées, et les discussions préliminaires y sont faites sans la présence du Chef du Pôle Nord.

Le conseil se compose généralement du meilleur maître de l'eau du Pôle Nord, du meilleur guérisseur, et du chef des armées du Pôle Nord. A cela s'ajoute les membres du peuple désignés par le sort chaque année, et les enfants du Chef du Pôle Nord, membres de droit du Conseil. A ce Conseil vient s'ajouter un autre personnage, le garant des lois. C'est lui qui veille à ce que le Conseil, et le Chef du Pôle Nord respectent les lois en vigueur au Pôle Nord.

Depuis quelques années, le Pôle Nord semble s'être stabilisé, et le Conseil s'efforce moins de contrôler et surveiller les actes du Chef du Pôle Nord, que de le conseiller. Même s'il arrive toujours que le Conseil et le Chef du Pôle Nord soient en désaccords. Mais la sagesse des uns et des autres faits qu'ils ne se déchirent pas et s'écoutent mutuellement. Pour preuve, la dernière crise politique qu'à connu le Pôle Nord remonte à la guerre éclaire entre la Nation du Feu et Republic City.


Le reste du Palais

Les étages supérieurs du Palais sont eux entièrement réservés à la famille royale, mis à part le dernier, qui est le point d'observation le plus haut de la cité. Des soldats y sont de garde en permanence. Et un gong leur permet de sonner l'alerte si nécessaire.

A l'origine, et parce que les relations diplomatiques n'étaient pas tant développées que cela, les hôtes de marque et ambassadeurs logeaient au Palais. Désormais, et même si les hôtes les plus prestigieux peuvent toujours résider au palais lors de leurs séjours au Pôle Nord, des ambassades ont été construites, non loin de la place centrale.
Avatar de l’utilisateur
Ermite des vagues
Conteur
 
Messages: 514
Inscription: Dim 30 Juin 2013 19:06

Re: le Palais de l'Eau

Messagepar Toruuk Hakan » Dim 7 Oct 2012 15:24

A l'entrée du Palais de l'Eau, Toruuk Hakan attendait, inquiet. Il était comme un lion en cage. En fait, sitôt le garde royal parti sur son chien-ours polaire, le chef du Pôle Nord s'était précipité vers le Palais, menant la vie dure à son escorte, qui avait essayé en vain de le retenir. Et alors même qu'il arrivait tout juste sur la place centrale, très peu de temps après la fuite des jeunes intrépides à bord de leur chariot, des gardes royaux, accompagnés par Yorko Kharstak, étaient venus vers lui.

-Elle est au temple, c'est ça ?

C'était loin d'être une question demandant une réponse, et le chef du Pôle Nord bouscula alors les gardes, dans la ferme intention d'aller au temple. Mais le chef de guerre l'en empêcha.

-Si tu y vas, les gardes vont perdre le contrôle de la situation et là, je ne garantis pas que ta fille s'en sortira indemne !

Mais le chef du Pôle Nord ne l'écouta pas, et il ajouta alors :

-Tu veux aussi être assommé, pour retrouver la raison ?

Devant le regard de Torruk Hakan, qui s'était fait interrogatif, il poursuivit :

-Si Eiki a obéi et attend sagement dans le palais, Kenaï a voulu jouer au héros. Mais il a été assommé, par une jeune femme aux cheveux de feu.

-Quoi ?!

-A part une vilaine bosse sur la nuque, il n'a rien. Quant à cette jeune femme, son geste ne restera pas impuni.

Puis, le bruit du chariot heurtant le mur du temple parvint jusqu'à eux, et un silence pesant et inquiet suivit. Mais soudain, le regard du chef du Pôle Nord perçut quelques deux silhouettes dans son champ de vision. Deux soldats, dont l'un portait quelque chose. Sa fille. Aussitôt, et sans se préoccuper du chef de guerre et des soldats, il courut comme un fou vers ces deux soldats, et dès qu'il pût le faire, prit sa fille dans ses bras. Et aux larmes de Yuna se mêlèrent les siennes. Il la serra de longues secondes sans rien dire.

-Mon petit trésor. Plus personne ne te fera de mal, je te le promets.

La petite princesse hoqueta à cause de ses sanglots lorsqu'elle lui répondit :

-J'ai perdu...mon panda...et...et mon bracelet.

Elle se mit alors à pleurer de plus belle, malgré les paroles rassurantes de son père qui la ramenait au palais. Et alors qu'il y entrait, il vit Yorko Kharstak s'avancer vers lui :

-Ça attendra demain.

Les portes du Palais se refermèrent derrière lui. Et la nuit allait être longue pour lui, qui resta à veiller sur sa fille jusqu'à ce qu'elle finisse par s'endormir.
Avatar de l’utilisateur
Toruuk Hakan
Fils du Flood
 
Messages: 59
Inscription: Dim 30 Juin 2013 19:18

Re: le Palais de l'Eau

Messagepar Azaruk Noji » Dim 21 Oct 2012 12:17

* Heureux de voir que les gardes royaux se proposaient de garder le traineau du marchand, Azaruk indiqua aux jeunes filles d'avancer en silence. Il fallait qu'il continue à jouer son rôle de garde en colère jusqu'à ce que le groupe soit devant Toruuk en personne. Il avait bien comprit que les "témoins" n'étaient pas très prompt à le suivre, mais il fallait qu'ils soient avec eux lorsque le garde ferait sa demande à son supérieur pour gracier ses deux amies. La route vers le palais se fit dans un silence de mort. Azaruk réfléchissait à ce qu'il était en train de faire et ce que cela pouvait impliquer pour son avenir. Il avait peur, nul besoin de se le cacher. Bien que le chef du Nord est récupéré son enfant, il ne laisserait sûrement pas passer cette "agression" sur l'héritier de son trône.

Même si le jeune homme avait réussi à convaincre les gardes, Toruuk était une toute autre personne. Il était nettement plus intelligent que les deux hommes que le maitre de l'eau avait berné devant le temple. Il était donc inutile de lui mentir cela ne ferait qu'aggraver les choses. En jetant un regard vers Amarok, il vit que le jeune homme n'était pas heureux d'être là. On aurait presque dit qu'il jugeait que cette situation était la faute d'Azaruk. On ne pouvait pas dire que le guerrier avait montré au pêcheur une attitude très chaleureuse. Mais pour sa défense, la soirée était également un peu particulière pour lui et ce qui s'était passé au temple n'avait pas arrangé les choses. Il espérait que le jeune homme lui donne une seconde chance un jour. Il posa son regard sur son amie, pour la première fois depuis plusieurs minutes, il remarqua alors qu'elle avait un hématome sur le visage.

Fronçant les yeux, il se promit de lui poser la question une fois que toute cette affaire serait finie. Pour le reste de la route, il garda le silence. Lorsque le groupe arriva devant le palais, le gardien des prisonnières fut accueilli par deux de ses collègues. Après quelques minutes d'échanges plus ou moins cordiaux, le groupe réussi à obtenir une audience devant Toruuk. Azaruk se doutait que le père qu'était le grand chef, avait sûrement autre chose à faire que recevoir un de ses gardes. Mais c'était une urgence et le fait qu'on lui amène celles qui avaient frappé son fils avait dû sûrement titiller sa curiosité. Le groupe fut amené dans le grande salle et Azaruk attendit que le chef entre à son tour. *
Avatar de l’utilisateur
Azaruk Noji
Fils du Flood
 
Messages: 85
Inscription: Dim 2 Fév 2014 15:23
Localisation: Pôle Nord ( la plupart du temps).
Nom RP: Azaruk Noji

Re: le Palais de l'Eau

Messagepar Toruuk Hakan » Jeu 25 Oct 2012 18:38

Le chef du Pôle Nord avait pensé pouvoir enfin prendre un peu de repos, après que sa fille se soit finalement endormie, mais il fallait croire que le destin en avait décidé autrement. A peine avait-il refermé délicatement la porte de la chambre de son petit trésor, qu'on l'informa qu'un garde royal demandait audience auprès de lui. Toruuk Hakan était proche de refuser, mais lorsqu'il sut le pourquoi de la venue de ce garde, il changea d'avis. Et ordonna que le garde soit reçu dans la salle principale du palais.

Lorsqu'il arriva à l'entrée de la salle, un garde ouvrit pour lui la porte, et annonça l'arrivée du chef du Pôle Nord. Qui posa bien vite son regard sur toutes les personnes présentes. Il s'attarda un peu plus sur les deux jeunes femmes, leur lançant d'ailleurs un regard quelque peu mauvais. Puis il s'adressa au garde royal, sans préambule, ni détours :

-Ce sont donc elles qui se sont attaquées à mon fils et à mes gardes ?

Le message sous-entendu était clair : le chef du Pôle Nord comptait bien régler cette affaire rapidement.
Avatar de l’utilisateur
Toruuk Hakan
Fils du Flood
 
Messages: 59
Inscription: Dim 30 Juin 2013 19:18

Re: le Palais de l'Eau

Messagepar Atiscomin » Ven 26 Oct 2012 23:38

Pendant qu'elle faisait le chemin qui la séparait du Palais, suivant plus ou moins à contrecœur Azaruk, Magena eut le temps de cogiter sur son sort, son devenir, en gros, la mouise dans laquelle elle s'était mise en entraînant avec elle deux innocents et une coupable d'avoir voulu sauver un jeune homme écervelé.

Bon... Me voilà dans de beaux draps. Comment est-ce qu'il faudrait que je plaide ma cause? Est-ce que je devrais défendre Lyanna aussi? On a rien fait de mal après tout! Enfin, on elle assommé le prince c'est vrai. Et j'ai congelé deux gardes... Et amené un pauvre papy à casser son chariot et à se luxer l'épaule aussi. Hum, pourquoi je suis aussi bête déjà? Sérieusement, mais quelle idiote Magena! C'était évident qu'Azaruk avait la situation en main!

Continuant de pester en pensée sur elle-même, elle se rendit compte qu'elle se tenait devant Toruuk Hakan tout d'un coup lorsqu'il parcourait du regard les différents membre du groupe.

Impressionnant! Encore plus grand quand il est remonté! Bon il faut vraiment que je trouve quelqu- GLP!!

Elle s'étrangla intérieurement alors que le regard courroucé du chef s'abattit sur elle. On eut pensé que la lune elle-même s'écrasait sur la maîtresse. Toruuk l'avait complètement intimidé du moins sur le coup. C'est alors qu'elle décida de la boucler pour une fois, en tout cas en attendant que le garde royal parle. Il devait bien avoir quelque chose en tête pour les avoir tirées des griffes des deux brutes de tout à l'heure!
Image
Image
Image
Image

Fiche de Magena

Mari de Jav'.

Like a dog without a bone and an actor out of loan.
Le sage montre la lune,le singe regarde le doigt.
Avatar de l’utilisateur
Atiscomin
Chi-Floodeur
 
Messages: 319
Inscription: Mer 3 Juil 2013 13:53

Re: le Palais de l'Eau

Messagepar Daisuke » Sam 27 Oct 2012 13:28

-27-


Azaruk entraina rapidement le quatuor vers l'immense bâtisse de glace surplombant la Cité. Bien sûr i l'a déjà vue de loin lors de ses livraisons à la maison des guérisseurs mais jamais il n'aurait pensé y entrer.
Encore moins dans les circonstances qui les amènent là actuellement. Maintenant que la princesse a été retrouvée, l'agitation retombe doucement.
Les gardes reprennent leur souffle et la plupart des habitants regagnent leur lit. Mais pas Toruuk Hakan visiblement.
Même si la soirée a été riche en émotions, la fatigue ne semble pas avoir prise sur lui et c'est avec un regard acéré et rempli de toute la fureur d'un père et d'un chef qu'il fusille Magena et Lyanna.

Ouille. J'espère qu'il comprendra et qu'elles s'en tireront sans trop de dégâts.

Ne sachant pas trop quel est son rôle dans toute cette histoire, Amarok se tient derrière Azaruk, droit comme un piquet, attendant que l'atmosphère devienne un peu moins électrique.
Dernière édition par Invité le Jeu 20 Déc 2012 13:46, édité 1 fois.
There isn't anything that you will ever do in your life that won't one day be described as over.
That cannot tarnish the joy of it. You cannot damage the memory of your greatest days with the regret they're over.


Couleur RP : #004080

~~Being Evil has a price~~

A man's dying is more his survivor's affair than his own.
Avatar de l’utilisateur
Daisuke
Proflooder
 
Messages: 679
Inscription: Ven 5 Juil 2013 13:26
Localisation: Looking for the other side of the rainbow
Nom RP: Amarok

Re: le Palais de l'Eau

Messagepar Azaruk Noji » Sam 27 Oct 2012 18:28

* Le garde royal était quelque peu nerveux. Il allait faire une chose qui pourrait lui valoir la cours martiale. Lorsque l'homme arriva en haut de l'estrade qui servait de trône au chef du Pôle Nord, le maitre de l'eau se surprit à trembler un peu face à la simple présence de cet homme. Il était impressionnant d'ordinaire mais lorsqu'il était contrarié c'était encore pire, il avait l'air d'un géant que personne ne pouvait arrêter. Le chef s'adressa directement à lui sans aucune formule de politesse. Le jeune homme posa un genoux à terre et présenta son respect à son supérieur.*

-"Oui monsieur ce sont elles...Néanmoins si je puis me permettre un commentaire mon seigneur. Elles ont aussi sauver vôtre famille ce soir. Sans ces deux jeunes femmes le prince aurait pût être en grave danger..."

*Il lança un regard vers son seigneur qui semblait être de plus en plus contrarié par la situation et par un garde impertinent. Mais rassemblant tout son courage le jeune homme décida de continuer son plaidoyer pour sauver ses amies.*

-" Je dois avouer que la méthode est un peu disproportionnée mais le prince s'en remettra. de plus sans elle je n'aurais pas pu sauver la princesse ce soir. Les deux hommes qui sont avec moi peuvent témoigner que sans leur intervention, la princesse aurait pût être gravement blessée."

* Le garde se retourna vers les deux hommes avec un regard insistant comme pour qu'il l'aide à convaincre Toruuk que ces deux filles de l'eau n'étaient pas de mauvaises personnes. Il se doutait qu'au fond de lui, il avait dû énerver le chef du Pôle Nord. Il s'était probablement fait le pire ennemi qu'un fils de l'eau pouvait trouvé. Mais il s'inclina encore plus bas et son visage touchant presque le salle glacé du palais, il poussa l'arrogance jusqu'à demander une dernière chose à son chef.*

-"Alors je sais bien que suis arrogant de demander ça à une personne si puissante que vous. Mais si vous aviez encore envie de punir ses deux femmes je vous demandes de les épargner et de me faire effectuer leur peine à leur place. "
Avatar de l’utilisateur
Azaruk Noji
Fils du Flood
 
Messages: 85
Inscription: Dim 2 Fév 2014 15:23
Localisation: Pôle Nord ( la plupart du temps).
Nom RP: Azaruk Noji

Re: le Palais de l'Eau

Messagepar Gwlaglus » Lun 29 Oct 2012 23:07

Jamais la distance entre le temple et le palais ne lui avait paru aussi longue. Le silence lui était oppressant, et plus ils se rapprochaient du Palais de l'Eau, plus son estomac se nouait. Ce n'était pas vraiment un endroit qu'elle chérissait, elle y mettait rarement les pieds à vrai dire. Et pourtant, le bâtiment ne cessait de l'impressionner. Érigé depuis des centaines et centaines d'années, il se tenait toujours là, intact, et c'était en son sein que les grandes lignes de l'histoire du Pôle Nord et des Tribus avaient et continuaient d'être écrites. Il avait connu des dizaines et des dizaines de dirigeants, certains compétents, et d'autres non. Et, jusqu'à preuve du contraire, elle rangeait Toruuk Hakan dans la première catégorie. Elle espérait bien qu'il y reste d'ailleurs.

Enfin, ils finirent par entrer dans le Palais, et Lyanna sentit son malaise grandir. C'était totalement absurde, elle le savait pertinemment, mais dans son esprit, au fil des années, le palais, et l'image de pouvoir qu'il représentait, s'étaient retrouvés mêlés à d'autres choses. Et lorsque les portes se refermèrent derrière eux, et qu'on les mena jusqu'à la salle principale du palais, elle ne put s'empêcher de jeter un dernier regard vers les portes closes.

Tu as juste l'air d'une idiote là. Ce n'est que le palais, ce n'est pas comme si...

Le fil de sa pensée fut brusquement brisé par le bruit des portes qui se rouvrirent. Aussitôt, un garde annonça l'arrivée du chef du Pôle Nord. Plus par réflexe qu'autre chose, elle s'inclina, mais lorsqu'il passa devant leur petit groupe,pour rejoindre l'estrade, elle releva sa tête, et ne résista pas à l'envie de regarder Toruuk Hakan droit dans les yeux. Elle vit alors le regard haineux et mauvais qu'il leur lança, à Magena et elle. Un regard qu'elle ne soutint que le temps d'un fragment de secondes. Au moins, c'était clair : le chef du Pôle Nord n'avait pas du tout apprécié que l'on s'attaque à son fils, et à ses gardes, comme le confirmèrent les paroles qu'il adressa à Azaruk uniquement.

Et son "vieil" ami prit alors leur défense. Et d'une belle manière, ne put-elle qu'avouer.

Si tu réussis à nous sortir de là sans encombre, chapeau bas l'artiste !

Enfin, ça, c'est ce qu'elle pensa, jusqu'à ce qu'Azaruk demande à se substituer à elles, si Toruuk Hakan décidait de les punir pour leurs actes. Là, ce fut trop. Si elle était restée silencieuse depuis le début, pour ne pas aggraver les choses, elle ne se contint plus.

-Je le refuse !

Que quelqu'un paye pour ses actes et sa bêtise, c'était quelque chose qu'elle refusait. Depuis le début, elle assumait ce qu'elle avait fait, et ne comptait pas changer de cap maintenant. Elle s'avança d'un air décidé vers le chef du Pôle Nord.

-Si jamais quelqu'un doit être désigné responsable et être puni, que ce soit moi, et moi seule. L'initiative de frapper votre fils ne vient que de moi. Eux, fit-elle en désignant le petit groupe, n'ont agi que dans le but de sauver votre fille. Et vous devriez les remercier pour ça.

Elle garda son regard fixé sur le dirigeant du Pôle Nord. Elle ne tremblait pas devant lui.

-Mais sachez une chose : frapper votre fils, s'il le faut, je le referai à nouveau. Quel que soit le prix à en payer.

Elle posa alors un genoux à terre, plus dans une attitude de respect que de soumission ou repentir.

-Parce qu'il est votre fils, votre héritier et le futur chef du Pôle Nord !
Avatar de l’utilisateur
Gwlaglus
Flood Bender
 
Messages: 1228
Inscription: Dim 30 Juin 2013 20:33
Nom RP: Lyanna Teppeï

Re: le Palais de l'Eau

Messagepar Atiscomin » Sam 3 Nov 2012 11:20

Toruuk Hakan avait littéralement coupé le sifflet de la fille de l'eau avec ce regard inquisiteur. À tel point que lorsqu'elle entendit Azaruk exposer sa demande à son supérieur, elle ne put réagir et fut complètement devancée par Lyanna qui avait le même point de vue qu'elle sur la situation visiblement.

Bien dit ma fille! Maudit soit mon étourdissement, je n'aurais jamais dû me laisser impressionner ainsi! C'est vrai, Toruuk est notre chef mais tout de même il y a une certaine dignité à avoir.

Après le discours plutôt inspirant de l'épéiste, un silence suivit. Beaucoup devaient être abasourdis de ce revirement, mais Magena était bien plus captivée par le personnage en lui-même. La scène, l'ambiance et le décor sublimaient l'aura que cette femme accomplie dégageait en temps normal; cette impression de confiance en soi qui accompagnait Lyanna avec cette pointe de mystère comme un accroc dans une toile qui se fait discret mais que l'on sait présent à chaque instant dans un coin de notre esprit.

Elle paraissait maintenant plus proche du courage exacerbé à la limite de la témérité à tenir ainsi son plaidoyer devant la personne la plus puissante et importante sinon du monde au moins de leur pays natal. Magena en fut inspirée pour sa part. Elle se pencha alors vers Azaruk un peu en retrait pour lui chuchoter

Merci bien, mais il faudra trouver autre chose la prochaine fois.

Trop fière elle aussi pour rester dans son coin à écouter, elle s'avança aux côtés de Lyanna, droite, un peu raide, prête à la soutenir et à s'engager elle-même comme elle pensait le faire

C'est vrai, il est très aimable de sa part de vouloir prendre notre défense, mais on a des principes! Azaruk à bien fait son travail aujourd'hui, non seulement en tant que garde royal mais aussi en tant qu'homme. Et après avoir ainsi sauvé la veuve et l'orphelin et géré une situation de crise avec tel brio, je pense que l'on devrait simplement le récompenser pour ce qu'il a fait.

Nous pouvons nous charger de nous mêmes et je sais que ce que j'ai pu faire aujourd'hui, en bien ou en mal, était juste. Je n'ai pas honte d'avoir neutralisé deux de vos gardes pour pouvoir courir avec Lyanna au secours de votre fille! Parce que cette enfant a la chance d'avoir encore un père, et qu'elle mérite de pouvoir en profiter pleinement.
Image
Image
Image
Image

Fiche de Magena

Mari de Jav'.

Like a dog without a bone and an actor out of loan.
Le sage montre la lune,le singe regarde le doigt.
Avatar de l’utilisateur
Atiscomin
Chi-Floodeur
 
Messages: 319
Inscription: Mer 3 Juil 2013 13:53

Re: le Palais de l'Eau

Messagepar Toruuk Hakan » Lun 5 Nov 2012 00:07

Dans la grande salle du Palais de l'Eau, Toruuk Hakan, installé sur l'estrade, dominait les quelques personnes présentes. Pour certaines, il les connaissait, au moins de vue, mais pour d'autres, il ignorait leurs identités. Même s'il était Chef du Pôle Nord, en connaître tous les habitants était quelque peu impossible.

Mais pour l'heure, toute son attention était dirigée vers le garde royal, qui, avec grand respect, et un genoux à terre, répondait à sa question. Son plaidoyer aurait pu convaincre n'importe qui. Mais voilà, le chef du Pôle Nord n'était pas n'importe qui, et ce, même s'il faillit sourire, lorsque le garde se proposa de recevoir le châtiment qu'il avait prévu de réserver à ces deux jeunes demoiselles. Il ignorait les liens qui unissaient ces jeunes gens, mais le garde devait vraiment les apprécier pour proposer une chose pareille, qui pourrait mettre à mal sa carrière dans la garde royale.

Reportant son regard sur ces deux filles de l'eau justement, Toruuk Hakan posa un regard déçu sur l'une, et un regard furieux sur l'autre. La première, Magena, il la connaissait, puisqu'elle venait parfois ici même, et côtoyait même ses fils, et jamais il n'aurait pu imaginer qu'elle puisse s'attaquer à ses gardes. Tandis que l'autre, celle aux cheveux de feu, il ignorait pour ainsi dire tout d'elle. A peine savait-il que sa mère était cuisinière au palais. Son regard froid accrocha l'arme dans son fourreau, qui pendait, menaçante, à sa ceinture. Une civile, avec une telle arme, cela lui semblait être une grave erreur.

Et son regard se durcit alors un peu plus. Il n'était réellement pas le moins du monde décidé à lui pardonner son geste, quand bien même, selon ce que le garde royal lui avait rapporté, elle aurait agi ainsi dans le seul but de sauver le prince héritier. Qui n'avait repris connaissance qu'après de longues minutes tant cette jeune femme n'y avait pas été de main morte, lorsqu'elle l'avait frappé.

Et s'il y avait bien une chose qu'il ne supportait pas, c'était bien celle-ci : que l'on s'attaque à ses enfants. Et ce soir, on s'était attaqué à deux de ses enfants, et c'était bien trop pour le père qu'il était.

Mais alors qu'il s'apprêtait à sortir quelques dures et autoritaires paroles de son cru, l'épéiste le prit tout bonnement de court. Elle commença à s'avancer vers lui, et avec éloquence et conviction, elle se désigna comme la seule coupable, et la seule à devoir en subir les conséquences. Une attitude honorable, qui lui fit presque changer son avis à son égard. Seulement, elle lui révéla ne pas regretter son geste, et surtout qu'elle était prête à recommencer si besoin était. Ces mots étaient de trop pour lui.

-Comment osez-vous ? , tempêta t-il.

Mais au même instant, elle posa un genoux à terre, et son attitude, et ses paroles, empruntes de respect le surprit totalement. Un respect qui avait balayé l'impression de menace que Toruuk Hakan avait ressenti à son égard. Cela le laissa sans voix, et laissa le temps à l'autre jeune femme de renchérir. Elle aussi parla de récompenses à accorder, à ce garde royal notamment, mais la suite de sa tirade l'émut presque. Parce qu'il connaissait Magena, parce qu'il avait connu son père, avant qu'il ne disparaisse. Et il comprit alors toute son erreur. Si sa fille dormait, saine et sauve, dans son lit, ces jeunes gens n'y étaient pas étrangers, même s'ils n'avaient pas agi de la bonne façon. Mais après, ils n'étaient que des civils. A part ce garde royal, qu'il avait déjà à vrai dire prévu de convoquer dès le lendemain. Et cela, à cause du récit des événements que lui avait fait sa fille avant qu'elle ne s'endorme.

Il regarda de nouveau les deux jeunes femmes, et cette fois, colère et déception semblaient avoir disparu.

-Il semblerait que je me sois fourvoyé sur votre compte, mesdemoiselles. Mais la prochaine fois, n'agissez pas de la sorte, et obéissez aux ordres que l'on vous donne. Des civils n'auraient jamais du se retrouver au coeur d'une telle affaire.

Et il quitta alors l'estrade, et faisant signe à l'épéiste de se relever, il poursuivit :

-Et je vous suis reconnaissant d'avoir aidé à sauver mes enfants. Réellement.

Des paroles qui ne s'adressaient pas qu'aux deux demoiselles, mais aussi aux trois jeunes hommes.

-Mais..., et il reprit alors un air sérieux, Comprenez bien que je ne peux passer l'éponge sur certaines choses. Et vous condamne donc à...une semaine de travail d'intérêt général. Vous , fit-il en désignant Magena, travaillerez au palais, et quant à vous , continua t-il, son regard se posant assez longuement sur l'arme de l'épéiste, ce sera à la caserne. Peut-être que vous y prendrez goût, et mettrez vos talents au service des tribus ? D'autant qu'une civile ne devrait pas se promener armée, osa t-il dire, une légère menace ombrant ses paroles.

Il se tourna alors vers les trois autres personnes :

-Y'a t-il quelque chose d'autre que je devrais savoir ? Ou que vous souhaitez dire ?
Avatar de l’utilisateur
Toruuk Hakan
Fils du Flood
 
Messages: 59
Inscription: Dim 30 Juin 2013 19:18

Suivante

Retourner vers Les Tribus de l'Eau - Pôle Nord

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité