La Cité du Pôle Nord

Modérateurs: Avatar, Animateurs

La Cité du Pôle Nord

Messagepar Ermite des vagues » Ven 1 Juin 2012 00:00

La Cité du Pôle Nord


A l'origine, tel le Pôle Sud, le Pôle Nord était constitué de quelques villages épars, qui au fil des années, confrontés à des conditions de vie extrêmes, ont choisit de se réunir, et d'ériger cette cité. Ils l'ont transformé en une grande forteresse qui résisterait aux assauts des avides autres nations, mais également à ceux plus sournois du temps, vorace et inéluctable. Des siècles qu'elle est là, et elle semble bien pouvoir en supporter de nombreux encore. Voire même tenir debout éternellement, qui sait ?

La cité est construite par niveau, le premier d'entre eux étant l'entrée de la cité, et les quais, le second, protégé par un autre mur regroupe tant les habitations que les commerces, le troisième la caserne, et la maison des maîtrises de l'eau, et la grande place, et au dernier niveau, autour duquel toute la cité s'organise, se situe le Palais de l'Eau.

Image

La fonction défensive de la cité a traversé les âges, et l’œil averti pose très vite son regard sur des tours de garde, et autres remparts défensifs. Mais pour les étrangers posant les pieds pour la première fois ici, c'est surtout l’émerveillement qui les attend partout. La ville est réputée pour sa splendeur, les maîtres de l'eau ayant mis tout leur savoir et bien plus dans la construction de cette ville. Ils sont parvenus à allier la grâce et la beauté naturelle de la glace au côté pratique nécessaire dans la vie quotidienne de ses habitants. Ainsi, le déplacement dans la cité se fait par des canaux, qui remplacent avantageusement les rues bondées des autres grandes villes du monde.


Les canaux

Les canaux sont le meilleur moyen de se déplacer dans la cité du Pôle Nord. Parcourant l’entièreté de la cité, Ils relient tous les bâtiments entre eux, et permettent un déplacement silencieux qui donne à la ville son calme légendaire. Tout est fait pour inviter le visiteur occasionnel, et l'habitant jamais las, à la contemplation.

Image


Des barques glissent en silence sur l'eau glaciale, habilement guidées par des maîtres de l'eau. Au grès de l'envie du passager, l'embarcation peut prendre un rythme rapide et soutenu, comme se déplacer avec une lenteur propice au repos, et aux promenades d'amoureux.


Le quartier marchand

Il est le poumon économique de la cité. Ici, dans ce dédales de petites ruelles, les résidents et les voyageurs sont certains de trouver tout ce dont ils ont besoin (sauf pénurie bien sûr !). Des petites boutiques de vêtements côtoient les étals de produits frais, allant du simple poisson pêché du jour, à de la viande de phoque, ou même des fruits importés d'autres nations. Des vendeurs y vendent également quelques armes, épées et autres lances manufacturés ici même, et d'autres y proposent des objets artisanaux, tels des bijoux faits d'os et de bois. S'y trouvent également quelques tanneries, idéales pour ceux ne sachant pas quoi faire des peaux des animaux qu'ils ont chassé.

Image


C'est ici que se trouvent également les quelques restaurants et hôtels que comptent la cité, dont le plus fameux se trouve être La Rose des Glaces.
Avatar de l’utilisateur
Ermite des vagues
Conteur
 
Messages: 432
Inscription: Dim 30 Juin 2013 19:06

Re: La Cité du Pôle Nord

Messagepar Daisuke » Mer 6 Juin 2012 23:18

-5-


Après avoir emprunté deux Elks à la pêcherie, Paco et Amarok ont tôt fait de parcourir la poignée de kilomètres les séparant de la Cité.
Ne possédant pas grand chose sur eux, les gardes en faction à l'entrée du tunnel ne leur posèrent pas de problème pour entrer dans la ville proprement dite.
Ils laissent les Elks arnachés non loin, après tout ils doivent les rapporter à la pêcherie avant de rentrer chez eux.

# Bon, on a quelques courses à faire. Ça risque de prendre la moitié de la journée pour réussir à trouver les bonnes choses. #

Comprenez : là où c'est le moins cher.

# Cette ville est immense, ça ne va pas être évident. #

Je te rejoins ici à midi !

#Mais..attends ! #


Pas la peine d'argumenter, Amarok a déjà pris la poudre d'escampette, très peu motivé à l'idée de trainer toute la journée pour trois salades.
Filant aussi vite qu'il peut, il emprunte plusieurs rues tortueuses, s'engouffrant entre les passants et les échoppes pour disparaitre.
Il s'arrête quelques minutes plus tard et s'appuie sur une façade, essoufflé mais ravi.

Ha..ha...Toute une matinée seul...ha..enfin !

Il flâne un peu entre les échoppes, regardant plus pas curiosité que par réelle envie les étals.
Il y a tellement de choses qui ont l'air nettement plus appétissantes que du bouillon, du poisson ou du chou !
Si il s'écoutait il gouterait absolument à tout. L'ennui c'est qu'il n'a pas de quoi se les payer, et si il avait les sous il serait déjà parti loin d'ici.

Comment faire pour gagner de quoi se payer la traversée...

L'idée s'impose d'elle-même : trouver un boulot qui soit compatible avec ses horaires plutôt matinaux.

Je trouverai bien un moyen pour venir ici chaque jour bosser, après tout c'est pas comme si j'avais des comptes à rendre.
Si je promet de continuer à aider à la pêche, je devrais pouvoir négocier pour qu'ils ne posent pas de questions ennuyantes.
Oui ça me parait bien...


Très motivé, Amarok part donc en quête d'un emploi. Il n'a que quelques heures devant lui pour trouver et la partie s'annonce ardue.
Ce n'est pas forcément évident quand on n'a fait que pêcher toute sa vie.

Il doit bien y avoir quelque chose que je sache faire quand même ! Avec de la motivation, on arrive à tout !

Le premier endroit qu'il aborde est un restaurant. Le patron est sympa, l'ambiance calme, mais ils ont déjà tous le personnel qui leur faut.
Il voyage de terrasse en fleuriste et finit par trouver son bonheur chez un herboriste.
C'est une petite boutique qui fournit surtout des baumes et des tisanes en complément des soins apportés par les guérisseurs de la maison de la guérison.
Le voilà donc coursier, ce qui va lui permettre d'apprendre à connaitre la ville en même temps que lui fournir quelques Yuans.
Ravi d'avoir son premier travail et bientôt son premier salaire mérité, Amarok flâne dans les rues, prenant déjà ses repères.
Direction la maison de guérison, après tout les livraisons iront majoritairement là bas.

Suite
Dernière édition par Invité le Dim 17 Juin 2012 12:02, édité 1 fois.
There isn't anything that you will ever do in your life that won't one day be described as over.
That cannot tarnish the joy of it. You cannot damage the memory of your greatest days with the regret they're over.


Couleur RP : #004080

~~Being Evil has a price~~

A man's dying is more his survivor's affair than his own.
Avatar de l’utilisateur
Daisuke
Proflooder
 
Messages: 678
Inscription: Ven 5 Juil 2013 13:26
Localisation: Looking for the other side of the rainbow
Nom RP: Amarok

Re: La Cité du Pôle Nord

Messagepar Gwlaglus » Mer 13 Juin 2012 13:57

Le soleil était déjà levé depuis quelques heures, et les rues étaient bien animées. Dans une petite maison située un peu à l'écart du quartier résidentiel, et dans laquelle régnaient un joyeux capharnaüm, et un silence religieux, il semblait n'y avoir aucun signe de vie. Enfin aucun, c'était vite dit. Sur le lit, et dissimulée sous de nombreuses couvertures en peau et fourrure, quelque chose bougeait. Mais seule était visible une masse de cheveux rouges. Bientôt recouverte elle aussi par les couvertures.

Et de longues minutes s'écoulèrent, sans que rien ne se passe. Puis un soupir, et un autre. Quelques couvertures tombèrent sur le sol de glace recouvert de larges peaux. Et la forme allongée sur le lit s'étira.

-Déjà le matin...

La voix semblait encore endormie. Le corps aussi d'ailleurs. Elle se leva d'un pas mal assuré, tout en baillant. Soit elle avait fait la fête jusqu'à très tard, soit elle n'était vraiment pas du matin. Grelottant, elle se saisit d'une cape d'intérieur douillette, et la posa sur ses épaules. Un psyché posé non loin du lit renvoya l'image d'une jeune femme aux longs cheveux écarlates emmêlés, et aux yeux d'un bleu intense, et dont la cape seule ne cachait pas la nudité à cet instant. Son visage montrait quelques signes de fatigue, mais rien qui n'en altérait vraiment la beauté.

-Je devrais demander une augmentation à Sun, fit-elle, tout en se dirigeant vers la petite pièce qui lui servait de salle de bain.

Lorsqu'elle en ressortit de longues minutes plus tard (non, je n'ai pas dit une heure voyons !), elle avait meilleure allure, ses cheveux étaient coiffés, et sa cape avait été remplacé par une tunique bleue assez courte, mais aux longues manches dont la fourrure blanche aux extrémités recouvrait ses mains, et une longue jupe bleue. A cela s'ajouta des bottes fourrées en peau, et une cape d'un bleu plus sombre.

Plaçant une petite bourse à la ceinture qu'elle ajusta autour de sa taille, elle se dirigea vers la porte d'entrée.

-Tiens, c'est drôlement animé ce matin, nota t-elle, en refermant la porte derrière elle.

Bientôt, ne resta plus visibles au loin que ses cheveux rouges, alors qu'elle s'éloignait du quartier résidentiel, en direction du quartier marchand, et plus particulièrement de la Rose des Glaces.

Avatar de l’utilisateur
Gwlaglus
Tribadministratrice
 
Messages: 1220
Inscription: Dim 30 Juin 2013 20:33
Nom RP: Lyanna Teppeï

Re: La Cité du Pôle Nord

Messagepar Latmolk » Ven 31 Aoû 2012 14:17

Post précédant

*Lorsque le chariot fut en vue, Nénietz paniqua voyant que, comme il le craignait, le garde n'était plus là à le surveiller. Il accéléra le pas jusqu'à sa demeure mais fut rassuré de voir que tout semblait en place. Il grimpa dans son chariot flottant, tenant néanmoins à vérifier que tout était là. Après un rapide coup d’œil sur la marchandise et sur son coffre doublement cadenassé, Nénietz s'assit et poussa un long soupir.*

/Impossible de quitter la ville tant que la petite n'aura pas été retrouvée, les gardes doivent probablement bloquer les issues. Et laisser le chariot sans défense serait beaucoup trop dangereux./

*Comme pour valider sa pensée, Nénietz aperçu une patrouille de 3 gardes royaux qui arpentaient les canaux à la recherche du vil individu.*

/Je suis coincé ici tant que la petite sera portée disparue/

*Soufflant de plus belle, il se releva péniblement et réveilla son hippopotame laineux.*

/Autant les aider à chercher, une aide supplémentaire ne sera pas de trop./

*Nénietz prit la bassine qui lui servait habituellement pour la plonge et sortit de son chariot pour en prendre les rennes. Il remplit la bassine de l'eau du canal et la gela en prévision d'une rencontre agressive, sait-on jamais. Il pris ensuite les rennes et se mit à arpenter les canaux de la cité à la recherche d'individus suspects, priant pour ne pas encore se mettre les gardes à dos.*
Latmolk
 

Re: La Cité du Pôle Nord

Messagepar Azaruk Noji » Dim 2 Sep 2012 16:36

[Ce passe dans les quartiers marchands.]

* La situation était préoccupante, la petite princesse avait été enlevée et rien n'affirmait qu'elle était encore en vie. La garde faisait face à sa première véritable situation de crise depuis longtemps. Azaruk jucher sur son Flocon avait une vue plus haute que le reste de la troupe. Ils étaient maintenant dans le quartier marchand de la cité, sans attendre d'ordre de la part de quiconque les soldats se répartir les maisons de la rue et entrèrent dans les boutiques par la force. Cette manière de faire n'était sûrement pas très civilisée mais la garde n'avait pas le temps de faire dans la dentelle. Ils fouillèrent rapidement chaque bâtisse, la plupart étant vide du fait de la soirée donnée en l'honneur du prince. Certaines avaient encore leurs habitants et ces entrées fracassantes ne leur firent pas plaisir. Les gardes durent s'excuser humblement et affirmer que la situation était grave.

Azaruk lui allait au rapport de chaque équipe de fouille, mais aucune ne semblait avoir trouver des informations sur la jeune princesse. Le jeune homme aux cheveux blancs prit un air de plus en plus inquiet la cité était grande et ils leur faudrait beaucoup trop de temps pour la fouiller entièrement a eux seuls. Il devait avoir l'aide de la garde régulière de la cité. Deux gardes se proposèrent pour aller au poste de la garde le plus proche. Un autre fut désigné pour aller fermer le port à tout navire en partance. Il fallait faire vite et verrouiller l'ensemble de la cité avant que le ravisseur ne puisse s'enfuir. Alors qu'il s'apprêtait à partir vers les autres postes de gardes pour transmettre une alerte générale, Azaruk vit le chef du Pôle Nord accourir vers eux.

Il était à raison très inquiet pour sa fille, mais sa présence ici mettait en péril les recherches ainsi que sa propre vie. Le jeune homme fut charger par le chef des recherches dans la zone d'aller le convaincre de retourner au palais. Il s'élança vers le chef, tenant fermement les rennes de Flocon dans les mains, il stoppa l'animal juste devant le chef de la tribu qui n'avait pas bougé d'un pouce. Il regardait le garde avec des yeux vides et une tristesse dans le visage qu'Azaruk ne lui connaissait pas. Le jeune homme posa pied à terre et sans s'inquiéter du protocole, il posa une main compatissante sur l'épaule de son supérieur. Il tourna la tête avec un regard toujours aussi vide et triste.*


-"Monsieur je vous en prie, laissez-nous travailler. Nous retrouverons vôtre fille soyez-en assuré. Mais nous ne savons pas encore ce que cherche réellement le ou les ravisseurs. Il se peu que sa véritable cible soit vous. Il se pourrait que vôtre vie soit en danger, alors je vous en prie rentrez au palais."

*Le garde ne savait pas quoi dire de plus pour le convaincre. Il se doutait que cela ne serait pas suffisant et que Toruuk Hakan voudrait continuer à chercher sa fille avec la garde. Bien sûr la perte d'une fille devait être une chose horrible pour un père et Azaruk n'avait pas la prétention de comprendre ce qu'il pouvait vraiment ressentir. Mais si jamais il arrivait malheur au chef, la cité aurait du mal à s'en relever.*
Avatar de l’utilisateur
Azaruk Noji
Fils du Flood
 
Messages: 85
Inscription: Dim 2 Fév 2014 15:23
Localisation: Pôle Nord ( la plupart du temps).
Nom RP: Azaruk Noji

Re: La Cité du Pôle Nord

Messagepar Ermite des vagues » Mar 4 Sep 2012 15:13

Nénietz


Suivant l'exemple des gardes, tu te mets donc à chercher la jeune princesse. Cependant, nul indice du kidnappeur n'est visible. Ce serait-il volatilisé avec sa prise ?

Et ta présence est finalement repérée par les soldats :

-Toi là bas ! Que fais-tu ? Les civils doivent rentrer chez eux !, fit l'un deux, l'air pas du tout commode.

Puis un autre ajoute :

-Que transportes-tu dans ton chariot ?

Tu peux voir son regard soupçonneux, et entendre un soupçon d'autorité dans sa voix. Après tout, ton chariot pourrait être un endroit parfait pour dissimuler une enfant !
Avatar de l’utilisateur
Ermite des vagues
Conteur
 
Messages: 432
Inscription: Dim 30 Juin 2013 19:06

Re: La Cité du Pôle Nord

Messagepar Toruuk Hakan » Mar 4 Sep 2012 17:38

Désemparé. Voilà ce qu'était Toruuk Hakan depuis l'enlèvement de sa fille. Il avait beau être le chef du Pôle Nord, il réagissait là comme n'importe quel père le ferait. Ignorant sa propre sécurité et son devoir envers son peuple. Durant l'année qui s'était écoulé, il s'était déjà inquiété au sujet de son fils cadet, parti bien loin du Pôle, et maintenant que ce dernier était revenu et la famille au complet, on s'attaquait à sa petite dernière. Dans la capitale même et alors qu'une fête s'y déroulait. Il ne comprenait pas. Le Pôle Nord était un endroit assez paisible depuis près d'une centaine d'années. Et jamais il n'avait imaginé qu'on puisse s'attaquer à sa famille. Et pourtant, en un sens, la logique était là, implacable : ses enfants étaient sa plus grande faiblesse.

La colère sourde qui l'animait ne le quittait pas, alors même qu'il participait aux recherches, mettant encore plus mal à l'aise les gardes royaux. Ce qu'il ne semblait pas du tout remarquer. Et à cette colère s'ajoutait le désespoir qui s'accumulait au fur et à mesure des recherches. Parce qu'ils n'avaient rien trouvé pour l'instant, ni indices ni témoins.

A bout, le chef du Pôle Nord, serrant les poings, leva la tête vers la lune pleine qui éclairait de son éclat la nuit noire. Il lui adressait une prière muette, lorsque quelqu'un posa sa main sur son épaule. Paume sur la poignée de son sabre, il la laissa dans son fourreau, se rendant compte que ce n'était qu'un garde royal. Son visage ne lui était pas inconnu, sûrement parce qu'il s'agissait d'une des plus récentes recrues de la garde, et qu'il l'avait donc vu il y a peu au palais, quand ce garde avait prêté serment devant lui.

Le discours qu'il lui tint alors aurait pû faire revenir l'espoir en lui, mais il n'apprécia que peu qu'on lui dise de rentrer au palais, même si le garde royal n'avait peut-être pas si tort que ça. Mais alors qu'il s'apprêtait à ouvrir la bouche pour lui répondre, le chien-ours du garde eut un comportement assez étrange. S'approchant du chef du Pôle Nord, il se mit à le renifler. Cherchant une odeur peut-être...

Surprit, Toruuk Hakan ne quitta pas des yeux le chien-ours :

-Il fait ça souvent ? , puis il eut une illumination : Mais oui ! L'odeur de ma fille !

Eh oui, obnubilé par la disparition de la princesse, personne n'avait pensé à utiliser le flair des chiens-ours !
Avatar de l’utilisateur
Toruuk Hakan
Fils du Flood
 
Messages: 59
Inscription: Dim 30 Juin 2013 19:18

Re: La Cité du Pôle Nord

Messagepar Latmolk » Mar 4 Sep 2012 19:29

*Nénietz avait écumé les canaux de la cité pendant une dizaine de minutes sans remarquer un seul indice. Les seules personnes qui arpentaient encore les ruelles et canaux étaient les gardes royaux et quelques rares civils qui rentraient chez eux. Bien que la panique était toujours perceptible, le chaos était retombé et les équipes de recherches étaient bien plus organisées. Cependant, rien ne laissait présager une quelconque avancée quant à la position de la princesse.
Le marchand commençait à douter de l'efficacité de son travail de détective.*


/Le kidnappeur serait bien idiot de courir dans les rues avec tous ces gardes à ses trousses. Soit il a quitté la ville depuis longtemps, soit il se terre dans une planque et je ne le trouverai jamais en serpentant dans les canaux. Et s'il se planque, je suis coincé ici pour longtemps./

*Nénietz stoppa son hippopotame et se mit à réfléchir. Il ne pouvait pas rester à rien faire alors que la ville était sous le choc de cet enlèvement. D'un autre côté, Nénietz n'était qu'un civil et les ordres officiels étaient de se cloîtrer chez soi pour ne pas gêner le travail de l'armée. Mais chaque jour passé enfermé dans cette ville était un jour où l'argent ne rentrait pas.
Le marchand fut promptement tiré de son raisonnement mental par une voix sèche et autoritaire :*


« Toi là bas ! Que fais-tu ? Les civils doivent rentrer chez eux ! »

*Il se retourna et vit un groupe de deux soldats de la cité le lorgnant d'un œil mauvais et soupçonneux. Le second ajouta*

« Que transportes-tu dans ton chariot ? »

*Il n'avait pas fallu longtemps aux gardes pour retrouver le chariot du marchand de glaces. Il leur répondit alors d'une voix qui trahissait une certaine crainte de s'être attiré des ennuis.*

« Je suis un marchand itinérant et ce chariot est mon domicile. Je suis coincé dans la cité tant que ce malandrin n'aura pas été retrouvé. N'ayant nul part où aller, j'ai décidé de patrouiller sur les canaux à la recherche d'un quelconque indice. Je n'ai malheureusement rien trouvé de suspect. Quant à mon chariot, il ne contient que mes biens personnels et les réserves de nourriture servant pour mon commerce. Vous pouvez l'inspecter mais ne cassez rien."

*Nénietz détestait laisser des personnes monter dans son chariot mais le ton autoritaire des gardes ne lui laissait pas d'autres options. Il ne voulait pas s'attirer d'ennuis avec la garde dans un moment pareil, mais l'idée qu'il était peut-être trop tard prenait de plus en plus d'importance dans l'esprit du marchand.*
Latmolk
 

Re: La Cité du Pôle Nord

Messagepar Ermite des vagues » Mer 5 Sep 2012 18:25

Nénietz


Les gardes royaux ne se firent pas prier, et fouillèrent l'intérieur de ton chariot. Sans trouver ce qu'ils cherchaient bien évidemment, mais sans rien casser non plus. Malgré leur air pas commode, ce n'étaient pas des brutes. Mais lorsqu'ils se tournèrent vers toi, même s'ils paraissaient gênés, ils étaient surtout contrariés. Plus les minutes passaient, plus ils craignaient de ne pas retrouver la princesse, ou alors de la retrouver morte.

-Vous pouvez partir, tout est ok, fit le garde le plus âgé, sans même penser à s'excuser. Mais après tout, ils n'avaient fait que leur devoir.

Et il crut bon d'ajouter :

-Si jamais vous voyez quelque chose de suspect, prévenez la garde !
Avatar de l’utilisateur
Ermite des vagues
Conteur
 
Messages: 432
Inscription: Dim 30 Juin 2013 19:06

Re: La Cité du Pôle Nord

Messagepar Latmolk » Mer 5 Sep 2012 22:36

*Les gardes avaient fouillé avec beaucoup d'attention la carriole du marchand de glace mais ils n'avaient rien trouvé de suspect. Nénietz était resté dans leur dos pendant la fouille et les avait regardé avec effroi fouiller les cagots de fruits, les caisses de viandes et les rares sacs d'épices. Mais le nordique s'en tirait plutôt bien : les gardes lui avait laisser sa liberté et ils n'avaient rien cassés, même si la remise en ordre du chariot lui prendrait quelques minutes. Ce n'était pas problématique en soi, il n'avait pas grand chose de mieux à faire.

Après avoir remis de l'ordre dans sa marchandise, Nénietz s'assit au bord du canal et se mit à réfléchir. Il ne savait plus quoi faire. S'il se cloîtrait dans son chariot, il serait réveillé par une prochaine patrouille dans la demi-heure. Plus le temps passait, plus les chances de retrouver la petite vivante diminuait. Même si Nénietz n'habitait pas la ville et ne connaissait pas vraiment les dirigeants, il partageait le sentiment de détresse des habitants de la cité. Après tout, il était un fier habitant du Pôle Nord. Mais ses moyens étaient limités : patrouiller dans les canaux ne le mènerait nul part, si ce n'est à une nouvelle rencontre déplaisante avec les gardes. Il fallait se rendre à l'évidence, des compétences de cuisine n'étaient pas utile pour résoudre une affaire d'enlèvement. Et même s'il savait se défendre, les gardes de la cité étaient plus à même d'arrêter le kidnappeur.*


/Quand on ne sait pas quoi faire, le mieux, c'est encore d'éviter de faire des conneries/

*Sur cette pensée d'une sagesse discutable, Nénietz réveilla son compagnon animal et sortit son chariot du canal. Sortant un petit marteau de sa réserve, il cassa la couche de glace qui lui servait de flotteur. Après ce travail d'une dizaine de minutes, il reprit les rennes et mena sa demeure vers la place centrale.

Il savait qu'il allait probablement s'attirer des problèmes mais il ne voulait pas abandonner son chariot. La place serait probablement l'endroit le plus sécurisé de la cité, il pourrait s'y reposer en sécurité. Et il serait bien placé pour suivre les ragots et les avancées de cette affaire. Et si la princesse était retrouvée, il serait en position pour distribuer les denrées de la fête des retrouvailles, à bas prix bien sûr.

Sur cette pensée, Nénietz mit son convoi en marche et se dirigea vers la place centrale.*


Dernière édition par Invité le Mer 12 Sep 2012 00:50, édité 1 fois.
Latmolk
 

Suivante

Retourner vers Les Tribus de l'Eau - Pôle Nord

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité